Cardabelle metal sur porte ste eulalie olt

Est-ce la coutume de l’accrocher aux portes ? Ou le changement de climat ou bien tout simplement parce que la Cardabelle voit son territoire se réduire comme peau de chagrin ?  Toujours est-il que la belle se fait de plus en plus rare. De rare, elle est devenue précieuse et donc convoitée et les piquants de chardon qui la couronnent ne semblent pas suffire à la protéger.
Aussi, depuis mars 1990 la Cardabelle est référencée à l’inventaire National du Patrimoine Naturel et sa cueillette est strictement interdite. (JORF n°108 du 10 mai 1990 page 5552)

Pour en savoir un peu plus :

INPN logo